Chantier MOPIT: résumé de rapport d’activité global

Le chantier MOPIT utilise l’analyse statistique des réseaux sociaux appliquée à des projets d’innovation (résultats d’enquêtes, de questionnaires et de deux bases de données dédiées aux projets d’innovation franc-comtois) pour comprendre le rôle que jouent les interactions au sein de ces réseaux sur le développement de l’économie régionale. Nos travaux visent à repenser la gouvernance de l’action publique en matière d’innovation en tenant compte d’une part de la dynamique de construction de nouvelles technologies et des formes nouvelles d’organisation des processus d’innovation (réseaux, open innovation). Ce faisant il devient possible d’identifier les technologies les plus diffusantes et de construire sur ces bases une stratégie régionale de spécialisation intelligente

Résumé du bilan :

Le postulat de cette recherche est qu’une des lectures possibles du développement économique régional consiste à considérer l’économie comme un ensemble d’interactions qui se développent au sein de réseaux. L’objectif est de comprendre l’écosystème régional d’innovation, et plus précisément d’observer comment la structure techno-industrielle de la Région Franche-Comté tend à évoluer afin de proposer une relecture de la politique publique d’innovation en lien avec la stratégie de spécialisation intelligente.

Cette recherche s’appuie sur la méthodologie d’analyse statistique des réseaux sociaux appliquée à la base de données des projets d’innovation franc-comtois et de celle des projets d’innovation labellisés par le pôle de compétitivité Véhicule du futur entre 2006 et 2013. Par ailleurs, le chantier MOPIT s’appuie aussi sur une enquête portant sur l’organisation des activités de transfert de technologies et de connaissances, ainsi que sur des entretiens portant sur la question de la gestion des droits de propriété industrielle dans les consortiums d’innovation.

Grâce à l’analyse statistique des réseaux sociaux, MOPIT confirme l’intérêt du soutien public à la construction et au renforcement des organisations réticulaires, et défend l’idée que l’action publique en matière de spécialisation intelligente peut consister en un soutien au développement des technologies les plus diffusantes tout en requérant une réflexion approfondie sur les conséquences de ces formes nouvelles d’innovation en matière de propriété intellectuelle.

Réseaux liant domaines technologiques et secteurs d’application (extraction données BPI France – Région Franche-Comté – 2007).
Réseaux liant domaines technologiques et secteurs d’application (extraction données BPI France – Région Franche-Comté – 2007).