BILAN 2013 – Ecole d’Été du Réseau de Recherche sur l’Innovation

conferences_photoLa cinquième Ecole d’Été du Réseau de Recherche sur l’Innovation organisée par le laboratoire IRTES-RECITS a eu lieu du 28 au 31 août 2013 à Belfort. Cette manifestation a été l’occasion, pour plus d’une trentaine de chercheurs et doctorants en sciences humaines et sociales de présenter leurs travaux sur le thème « Les politiques publiques d’innovation et de recherche au défi de la transition durable » et d’échanger avec les acteurs politiques locaux, industriels à l’occasion de la table ronde de clôture.

Rédaction : Fabienne PICARD et Maria Lorek

Origine des participants:MOPIT_ecoleete2013

La question de la transition vers une économie durable – dont les modes de production, de distribution et de consommation seraient à faible intensité en carbone, plus économes en ressources naturelles, moins impactant d’un point de vue environnemental, tout en étant plus équitables socialement – fait l’objet d’une attention particulière de la part des chercheurs ces dernières années. Ils montrent que nombreux exemples permettent de questionner la place de l’innovation dans les processus de changement en cours et interrogent le rôle de l’acteur public dans ce processus. Dans le domaine de la transition durable, trois leviers complémentaires fondent l’action publique: information, incitation, régulation. Cependant, leur mise en oeuvre suppose que les choix technologiques soient déjà pour partie opérés, laissant ainsi dans l’ombre la question préalable du processus de construction de telles politiques et la dynamique d’émergence des nouveaux systèmes socio-techniques.

L’Ecole d’été a été ouverte par les mots de bienvenue de Mr le Maire de Belfort, Mr le Directeur la Recherche de l’UTBM, Mr le Directeur d’IRTES, Mr le Président du RRI. Le débat scientifique a été lancé avec la présentation de Frank Geels sur l’approche multi-niveaux de la transition socio technique. Les sessions parallèles, qui ont suivi, ont porté sur la dimension locale du développement durable, les politiques publiques d’innovation. Les discussions se sont prolongées à l’occasion de l’apéritif de bienvenue offert par la Mairie de Belfort. Le deuxième jour Uwe Cantner a introduit le débat autour de la politique de l’entrepreneuriat. Les sessions parallèles ont été consacrées au rôle des institutions, à l’écologie industrielle, à l’éco-innovation et à l’approche socio-technique de la transition durable. La journée s’est achevée par un diner de Gala au Centre des Congrès-Novotel-Atria. Le troisième jour a débuté avec une revue de la littérature sur l’approche évolutionniste de la géographie économique de Koen Frenken. Les dernières sessions parallèles ont porté sur le développement durable et le secteur agro-alimentaire. La conférence de Maria Savona sur les régions intelligentes a introduit la table ronde de clôture lors de laquelle les acteurs politiques locaux et industriels ont pu échanger avec les chercheurs (les conférences sont consultables en fin de cet article). Dans la continuité de l’Ecole d’été deux numéros spéciaux (Innovations, Cahiers d’Economie et de Management de l’Innovation et Journal of Innovation Economics and Management) ainsi qu’un ouvrage collectif (Editions Peter Lang) sont en cours de préparation et seront publiés en 2014.

conferences_photo

L’Ecole d’été a également été l’occasion d’encourager de jeunes chercheurs pour la qualité de leur communication. Cette année, le Prix Jeunes Chercheurs a été décerné conjointement à Josefine DIEKHOF de l’Université Friedrich Schiller de Jena (Allemagne) pour son article « Do entrants increase incumbents’ R&D activity? – Escaping the lock-in & spurring technological change towards sustainability – the case of the automotive industry » et à Chelsea TSCHOERNER de l’Université de Technologie de Munich (Allemagne) pour son article « Sustainable mobility in city regions – exploring the role of discourse in institutional change« .

Cette manifestation a également été l’occasion pour les participants de découvrir l’histoire et la culture de Belfort grâce à l’organisation d’une visite guidée de la Citadelle et la visite de la fondation Jardot et d’en croquer quelques souvenirs. L’après-midi du 31 aout a été consacrée à la découverte du Lac du Malsaucy.

illustration1
B. Laperche (août 2013)

illustration2
B. Laperche (août 2013)

Cet événement a reçu le soutien financier du FEDER (dans le cadre du projet d’Observatoire de la Dynamique Industrielle des Territoires piloté par la MSHE Ledoux), du Conseil Régional, de la Mairie de Belfort et du Conseil Général du Territoire de Belfort. Mais il n’a pu se tenir que grâce à la confiance que le Président du RRI, Dimitri Uzunidis a bien voulu nous accorder et à l’implication de chacun.

Pour leur contribution à l’organisation et à la logistique de l’Ecole d’Eté, nous remercions plus particulièrement : Michel Broglin, Pascale Brouet, Cristina Busquet-Paret, Céline Clerget, Grégoire Collong, Robert Dorvidal, Bruno Dupain, Marie-Christine Fradin, Stéphane Galliot, Daniel Galovic,Jeanine Gianina, Fanny Jacquet, François Jouffroy, Hervé Lenfant, Arnaud Marchand, Jérémy Mechinaud, Solène Meignen,Fanny Morel-Mirot, Jordane Munch, Sacha Nagradic, Florence Petithory, Anne-Marie Schickler, ainsi que Béatrice Marrec, Isabelle Mouret et Soizic Viaouet de la MSHE C.N. Ledoux, ainsi que tous les membres de RECITS et notamment Régis Boulat, Katy Cabaret, Aurélien Colle, Catherine Cuisance, Nafaa Hamza, Nathalie Kroichvili, Sora Lee-Remond, André Lorentz, Sana Mrizak, Idriss Nessili, Bénédicte Rey.

 

Conférences plénières (consultables sur le site web de RECITS)