Présentation des premiers résultats de l’enquête sur l’écosystème régional

Logo ODITLa présentation des premiers résultats de l’enquête sur l’écosystème régional, menée dans le cadre de l’Observatoire des dynamiques industrielles et territoriales (ODIT) avec le soutien du Fonds européen de développement régional (FEDER) a eu lieu le vendredi 6 juin 2014 à Besançon de 9h30 à 12h30.

Programme
• 9h30 – Accueil des participants
• 10h00 – Présentation générale du projet
• 10h15 – Présentation des six chantiers :
« Industrie, entreprises et territoire » – Télécharger la présentation
« Modes ouverts de production d’innovation et territoire » – Télécharger la présentation
« Observatoire de la transition socio-écologique en Franche-Comté » – Télécharger la présentation
« Dynamique des paysages et potentiel écologique de la région Franche-Comté » – Télécharger la présentation
« Construction de l’espace urbain et périurbain » – Télécharger la présentation
« Construction historique des espaces forestiers : dynamiques, ressources et patrimoine » – Télécharger la présentation
• 12h00 – Discussion générale

L’Observatoire des dynamiques industrielles et territoriales (ODIT) vise à doter de moyens matériels et humains un domaine de recherche largement pluridisciplinaire centré sur la thématique des territoires, qui s’est affirmée, depuis deux décennies, comme l’une des plus dynamiques et des plus fécondes au sein des sciences humaines et sociales (SHS). C’est un domaine où les équipes de recherche réunies au sein de la MSHE de Franche-Comté, en partenariat avec celles de la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon, ont acquis une compétence reconnue, au plan national et international.
L’ODIT a pour mission, d’une part, de collecter des données et de produire des connaissances sur les dynamiques industrielles et territoriales utiles à la société, et de l’autre, de diffuser ces connaissances auprès des acteurs locaux afin d’aider à la prise de décision, à l’innovation et à la mise en place de politiques de développement durable.
À terme, nous espérons sortir d’une logique de réponse aux appels d’offre pour entrer dans une logique de partenariat, où l’ODIT participera à la définition de la demande, ce qui passe, bien sûr, par le renforcement de la coopération entre les chercheurs et les acteurs locaux.